tree-838667_1280.jpg

Hypnose Ericksonnienne

L’Hypnose est un E.M.C. (État Modifié de Conscience) différent de notre E.O.C. (État Ordinaire de Conscience) état dans lequel nous sommes le plus souvent au quotidien.

L’état hypnotique n’a aucune similitude avec le sommeil, malgré toutes les recherches effectuées... Il se rapprocherait plutôt des rêves. C’est un état naturel que chacun de nous expérimente plusieurs fois par jour, et par exemple lorsque nous sommes « dans la lune », ou absorbé dans un roman ou dans un film, ou même lorsque nous conduisons (longue conduite sur l’autoroute...) ; dans ces instants-là, nous vivons une transe légère. C’est un état d’être normal et propre à l’être Humain, que l’Hypnose reconnaît, provoque, amplifie, et utilise pour la personne. Chacun de nous a cette faculté naturelle en lui, tout le monde peut donc être hypnotisé, s’auto-hypnotiser, et profiter de tous les bienfaits de l’Hypnose! Vous êtes votre meilleur hypnotiseur !

 

Jusqu’aux travaux de Milton Erickson, la pratique hypnotique était fondée sur des suggestions dans lesquelles l’hypnothérapeute proposait directement au patient la solution d’un problème. Même si parfois ces pratiques s’avèrent efficaces pour certains patients et pour certains symptômes, elles ne se prêtent pas bien à de nombreuses autres situations où la solution doit venir d’une dynamique permettant au sujet d’accéder à certains aspects de ses difficultés et aussi à ses ressources.

 

Psychiatre américain et précurseur de l’hypnothérapie moderne, Erickson utilise très tôt l’autohypnose comme un outil dans sa propre lutte contre une paralysie motrice et sensorielle de tout le corps apparue dans le cadre d’une poliomyélite. Avec l’autohypnose, il sortira de cette paralysie ce qui l’amènera à une grande conviction à propos des effets thérapeutiques de la suggestion et de l’hypnose. Milton Erickson va permettre un renouvellement complet de la pratique hypno thérapeutique.

L’hypnose Ericksonienne : un patient acteur de sa guérison

Avec Erickson, l’hypnothérapeute ne se sent plus dans la nécessité de fournir une solution à son patient. C’est au patient de mettre à profit l’état hypnotique pour accéder à ses ressources intérieures, trop souvent inexploitées. L’idée est que chacun d’entre nous n’utilise qu’une petite partie de ses capacités, soit par le hasard de la constellation créée par ses divers choix antérieurs, soit en raison d’un rejet lié à différents problèmes tel que la timidité, la peur du conflit etc.

 

Plus généralement, ce concept de « ressources » correspond à la conception que chaque individu est doté d’une grande capacité d’adaptation et de changement : modification de la perception de sa douleur, pouvoir d’action sur son état dépressif.

Comment expliquer l’Hypnose ?

Cette dernière est à présent un phénomène reconnu; l’Hypnose neutralise la partie gauche du cerveau - associée à l’état Conscient et impliquée dans le raisonnement et l’analyse logique, laissant ainsi libre cours à la partie droite du cerveau - siège de l’Inconscient où se trouvent l'imagination, le langage imagé, les émotions.

Toute personne est-elle « hypnotisable » ?

A l’exception des sujets psychotiques, toute personne est hypnotisable, l’Hypnose étant un état naturel et propre à l’être Humain. La profondeur de cet état peut simplement varier d’un sujet à l’autre.

La personne hypnotisée est-elle sous l’influence du Praticien ?

Non, bien au contraire: lorsque le sujet est en transe hypnotique, il a davantage de contrôle sur lui-même. La personne en E.M.C. est tout à fait « consciente » ou « semi-consciente » d'un bout à l'autre de la séance d'Hypnose, la partie inconsciente de son esprit se chargeant d'une éventuelle amnésie au retour ! C'est ce phénomène d’amnésie, pouvant apparaître spontanément ou être déclenché par le praticien, qui va lui donner l'impression de sommeil ou d'oubli.

 

L'Hypnose a un point commun avec les rêves, en ce sens qu'ils ne surviennent, l'un ou l'autre, que lorsque le sujet se sent en parfaite sécurité. Et si la personne « part » franchement, c'est parce qu’elle aura toute confiance en son accompagnateur, et en elle-même.

Combien de séances sont nécessaires ?

L'Hypnose Ericksonienne est une approche dite « brève », ce qui signifie qu'elle apporte généralement des résultats rapides.

Dans la plupart des cas, 4 à 5 séances espacées d'une à deux semaines suffisent à obtenir des résultats.

 

Domaines d'application


L'Hypnose a démontrée une grande efficacité dans les domaines suivants (liste non exhaustive) :

Estime de soi, confiance en soi, timidité, stress, dépendances (alcoolisme, tabagisme, drogues...), troubles du comportement alimentaire (perte et prise de poids, compulsions, hyperphagie, anorexie, boulimie), phobies, allergies, dysfonctions sexuelles, problèmes de couple, difficultés relationnelles et affectives, deuil, pardon, dépression, mal-être indéfinissable, préparation mentale, examens, réorientation de Vie, performance sportive, Coaching, conflits, blocages émotionnels, lâcher-prise, développement personnel, apprentissage de l'Auto-Hypnose pour davantage d'autonomie.